luc tartar

En octobre et novembre 2021, je suis en résidence d'écriture à Orléans, à l'invitation d'Eric Cénat et du Théâtre de l'Imprévu (cofinancement CICLIC, dans le cadre des résidences d'auteur en Centre-Val-de-Loire)

Je place au coeur de la pièce un personnage de jeune fille, qui a 17 ans en 1969. Elle ne croit pas à la rumeur. Elle est confrontée à “celles qui y croient”, amies et connaissances qui tentent de l’influencer, ainsi qu’aux adultes qui l’entourent, mère, professeurs, journaliste… qui mettent en garde ou qui protègent, mais dont elle va se démarquer pour faire son propre chemin vers la vérité. Cette jeune fille va trouver en elle l’énergie et la force pour tenter de comprendre ce qui se passe, pour analyser la situation et in fine, pour résister à la rumeur. C’est un personnage positif, une force de vie adolescente qui se dresse contre la bêtise...

Les rendez-vous de la résidence :

9 novembre : A-t-on encore besoin des auteurs ?, présentation des travaux des EGEET, 14h au 108 à Orléans.

18 novembre : lecture d'extraits des pièces de Luc Tartar par les comédiens du Théâtre de l'Imprévu, 18h au CDN d'Orléans.

9 décembre : lecture de la pièce en cours d'écriture, 18h au CDN d'Orléans.

Pour suivre la résidence au jour le jour : Ecrire la rumeur d'Orléans

Enrique  : Tu le fais  ?
Ayam  : Et toi  ?
Enrique  : Si tu le fais je le fais.
Dulce  : Qu'est-ce que vous faites  ?
Ayam  : C'est haut.
Enrique  : Ne regarde pas.
Ayam  : On dit qu'on jetait les gens ici.

Dulce  : Ayam... vous allez sauter  ?
Enrique  : Ne regarde pas je t'ai dit.
Ayam  : C'est Dulce. Elle a peur.
Enrique  : Mais toi tu n'as pas peur ?
Ayam  : On jetait les gens. On a retrouvé des os...
Enrique  : Des animaux...
Ayam  : On a retrouvé des crânes aussi.
Enrique  : C'était il y a longtemps. Personne ne sait ce qui se passait ici.
Ayam  : C'était un lieu de sacrifices. Tout le monde le sait.
Enrique  : C'était il y a longtemps.   
Dulce  : Ayam Enrique il y a un drôle de bruit dans la forêt.
Enrique  : Elle a peur ta sœur.
Ayam  : Vous allez vous marier  ?
Enrique  : Je l'aime bien.
Ayam  : Mais est-ce que vous allez vous marier  ?
Enrique  : Je suis le fiancé.

 

Ayam, teaser

STOP !

Je remonte le bras de la tractopelle

Je descends en catastrophe

Et je vois cette chose

A mes pieds

Une ligne

Une faille

Une déchirure

La terre qui s’ouvre sous mes pieds

Qui s’écarte et laisse apparaître ses entrailles

Un peu comme un zip

Comme si quelqu’un là-dessous avait décidé de sortir

Qu’est-ce que c’est que ça ?

Une crevasse ?

Une caverne ?

Un chantier c’est dangereux

Qui sait sur quoi on peut tomber

Qui sait ce qu’on peut réveiller

Prendre en pleine face ou sur la tête

Le contremaître me regarde

Et tous les ouvriers interloqués

De part et d’autre de la fissure

Qu’est-ce que j’ai fait comme bêtise ?

création française au Grand Bleu à Lille, 27 et 28 janvier 2022

Festival Momix, Théâtre de la Sinne à Mulhouse, 1er février 2022

 

brèves

Roulez jeunesse ! le 12 novembre à 20h à Neuilly-sous-Clermont, salle multi-fonctions, Oise.

teaser du spectacle

> lire

Clémence, Editions Infimes, dédicace au Furet du Nord à Arras le vendredi 3 décembre à 17h30.

> lire