luc tartar

STOP !

Je remonte le bras de la tractopelle

Je descends en catastrophe

Et je vois cette chose

A mes pieds

Une ligne

Une faille

Une déchirure

La terre qui s’ouvre sous mes pieds

Qui s’écarte et laisse apparaître ses entrailles

Un peu comme un zip

Comme si quelqu’un là-dessous avait décidé de sortir

Qu’est-ce que c’est que ça ?

Une crevasse ?

Une caverne ?

Un chantier c’est dangereux

Qui sait sur quoi on peut tomber

Qui sait ce qu’on peut réveiller

Prendre en pleine face ou sur la tête

Le contremaître me regarde

Et tous les ouvriers interloqués

De part et d’autre de la fissure

Qu’est-ce que j’ai fait comme bêtise ?

Alix : A quoi tu penses ?

Agir : A l’inaccessible… Et toi ?

Alix : Je pense à tout ce qu’on va faire demain. Je pense au monde qu’on va construire. Aux choses qui vont changer. Je pense à l’avenir. Aux combats à mener. Aux montagnes à soulever. Aux victoires qui sont à portée de main. Je pense à l’amour plus fort que tout. Aux enfants qu’on va élever. Je pense à nos jours de bonheur. A tes gestes de tendresse. A ton sourire qui ne me quittera pas. Je pense que tu vas te relever – maintenant – parce que je t’invite à danser. Dans cette salle des pas perdus où nous sommes de passage. Agir regarde-moi. Est-ce que tu vois cette promesse de bonheur dans mes yeux ?

 

Mon Orient-Express, extrait.

Texte écrit en "résidence virtuelle" et en lien avec neuf classes de collèges et de lycées.

Future création Agnès Renaud, compagnie l'esprit de la Forge

 

Lien vers la plateforme : 

http://ccnmoe.opendigitaleducation.com/ 

 

Je me douche je me rase je me parfume et j’essaie d’arriver à l’heure. Sur le trajet je tâte mes poches. Cigarettes et préservatifs. Ouh là. Attention. Va pas sortir tes capotes en voulant lui offrir une clope. Bon. Cigarettes à droite et capotes à gauche. On y est. Je descends du bus et me dirige vers les manèges. Je la vois. Elle est là. Oufff. Canon. Calmos. Contrôle. Contrôle. T’excite pas maintenant tu vas tout gâcher. Cigarettes à droite et capotes à gauche. J’approche. Sourires. Salut. Bon Dieu ce qu’elle est belle ! Respire. Contrôle. Je sens l’autre en bas qui est en train de s’énerver. Respire respire respire. Qu’est-ce qu’on fait ?  

 

Roulez jeunesse !, extrait (Lansman Editeur)

Mise en scène Aude Denis, compagnie Par-dessus bord.

Avec Florence Masure et Olivier Brabant.

https://www.pardessusbord.com/roulez-jeunesse

 

 

brèves

La création d'Ayam (Lansman Editeur), mise en scène de Cécile Tournesol, est reportée à l'automne 2021.

Pour patienter :

Ayam, bande annonce

Clémence, roman, sortira en juin 2021 aux éditions Infimes.