luc tartar

Montréal, Paris, le 20 octobre 2018,

À toi, l’engagé(e) de tous bords

À toi, jeune femme. À toi, jeune homme.

À toi qui n’as pas oublié ta jeunesse.

Nous sommes comme toi, impatients de voir le jour, parfois déboussolés par le chaos du monde et l’ampleur de la tâche mais chaque matin ça nous reprend, l’envie folle de soulever les montagnes.

Nous, Eric, Luc, metteur en scène, auteur.

Le Théâtre Bluff (Laval, Québec) et le Grand Bleu (Lille, France) nous passent commande d’une création sur le thème de L’ENGAGEMENT.

Nous débutons ce nouveau projet avec dans le corps l’excitation des grands départs, car nous venons à ta rencontre, à Montréal, à Lille, à Kingersheim, à Huningue, à Rixheim, à Kembs, à Thann-Cernay ou à Dijon... Créer, c’est voyager, c’est embarquer pour des contrées lointaines et inconnues, ici le rapport à l’engagement des jeunes et des moins jeunes d’aujourd’hui.

S’engager, qu’est-ce que ça veut dire pour toi ?

Nous nous retrouvons aujourd’hui, Luc Tartar et moi-même, sur le thème de l’exil, bouleversés, comme tout un chacun, par la tragédie que vivent les migrants. Comment écrire, créer, sans être porté par cette urgence absolue de trouver des solutions et de garder foi en l’avenir, malgré tout, alors même que l’Humanité semble au pied du mur ? Et pourtant, le projet d’accompagnement auprès des publics scolaires, que nous envisageons avec Luc se servira des outils du numérique pour les mettre au service
de la créativité de l’élève, de l’humain. Mon Orient-Express (M.O.E.) tel qu’il se décline auprès des publics scolaires, est un projet de création global, qui part d’une commande d’écriture et se déroule sur 3 saisons : le point central en sera une résidence numérique d’auteur, que Luc conduira à destination de 10 classes, collèges et lycées, et qui interrogera des élèves d’ici (les Hauts-de-France) et d’ailleurs (Budapest, Bucarest, Athènes), autour de l’exil.
Ce sont ces rencontres, ces échanges, le travail que mènera Luc via cette plateforme numérique, qui nourriront son imaginaire et déboucheront parallèlement sur l’écriture de la pièce et sa création la saison suivante.
Agnès Renaud

Chez Marguerite Yourcenar

Résider à la Villa Marguerite Yourcenar.

Ecrire à l'ombre des grands arbres du parc.

Dormir dans la chambre Alexis.

Voisiner les Monts des Flandres.

Mettre la dernière main à une pièce.

Réfléchir à la notion d'Engagement.

Entendre parler ses personnages.

Y prendre du plaisir.

Penser aux migrants.

Au trajet de l'Orient-Express.

Lutter contre le trop plein.

Se poser.

Prendre du temps pour soi.

Ecrire.

 

 

brèves

Lire et dire le théâtre en famille(s), un projet mis en place par l'association Les Scènes Appartagées.

http://lire-et-dire.tumblr.com

https://www.facebook.com/lesscenesappartagees/

Un auteur à leur table, documentaire de Julie Berthier, en podcast sur France Culture.

https://www.franceculture.fr/emissions/lexperience/un-auteur-a-leur-table

« Deux parents, quatre enfants, trois dimanches de juin, à Marseille. Luc Tartar est auteur. Il ne connaît rien de la famille avant de pousser leur porte, grâce au théâtre Massalia, une valise de textes à la main. Je me suis invitée dans cette famille, avec cet auteur, dans cette bulle de lecture, dans cette bulle de culture. »

Julie Berthier

Les Etats Généraux des Ecrivaines et Ecrivains de théâtre.

Les 11, 12 et 13 juillet 2019 à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon.

Les Etats Généraux des écrivaines et écrivains de théâtre sur FB