luc tartar
Mon Orient Express (2019)
mise à jour:

« Je cherche depuis longtemps comment aborder dans l’écriture le phénomène
actuel des migrations. Comme nombre de mes confrères, j’écris le chaos du monde
d’aujourd’hui et je ne peux faire l’impasse sur cette brûlante actualité, ces gens
qui migrent en quête de paix et de vie et qu’on ne sait pas toujours très bien
accueillir. Mais comment écrire cela ?
L’Orient-Express… Ce train de luxe, qui offre sur un plateau à nos imaginaires
d’occidentaux le Moyen-Orient, l’Asie, et toute la mythologie de l’évasion et des
voyages, traverse l’Europe d’ouest en est suivant un axe Londres-Istanbul, qui
passe notamment par les Hauts-de-France (Calais) et bien sûr, Paris, et qui est à
total rebours du parcours actuel des populations qui fuient la guerre de Syrie,
d’Irak, et la misère.
En clair, les voyageurs de l’Orient-Express croisent les migrants qui n’ont plus rien.
La portée symbolique de cette rencontre qui n’a même pas vraiment lieu est d’une
force terrible et tellement révélatrice des ghettos dans lesquels nous vivons.
L’Orient-Express apparaît comme la vitrine d’un monde inaccessible que les
démunis sont condamnés à regarder passer. Il y a une grande théâtralité dans ce
rapport à l’espace-temps (le voyage et les différentes étapes) ainsi que dans ces
rencontres qu’on peut inventer, au cours de ce voyage et aux différents arrêts,
entre des personnages que tout semble opposer. »
Luc Tartar

 

LE PROJET
Sur toute la durée d’une année scolaire, Luc Tartar mènera une résidence d’écriture virtuelle, en lien avec dix classes, sept de la Région Hauts-de-France (collèges, lycées) et trois de pays européens (classes de lycées français).
Cette résidence d’écriture virtuelle se réalise via une plateforme numérique adaptée, créée par Next Education.
L’auteur écrira une pièce par étapes, en lien avec ces dix classes, échangera avec les élèves sur la plateforme numérique, et les fera travailler autour du texte, du thème, des personnages, de la dramaturgie, de l’espace etc.
A l’issue de cette année scolaire, la pièce est écrite et une lecture en est faite devant les élèves par la Compagnie L’Esprit de la Forge.
Au cours de la saison théâtrale suivante, la pièce est créée par la compagnie, dans une mise en scène
d’Agnès Renaud.


LES PORTEURS DU PROJET, LES PARTENAIRES ET LEURS RÔLES
La Compagnie L’Esprit de la Forge
En travaillant à destination du jeune et du tout public, autour de textes d’auteurs contemporains, la Compagnie s’attache à porter au plateau des histoires qui parlent du monde d’aujourd’hui et mettent en perspective la nécessaire attention à autrui.
La Compagnie ouvre cette saison un cycle de recherches autour des figures féminines. Parallèlement, elle poursuivra son cycle de création autour des questions de transmission, de mémoire, et d’identité, prolongeant son partenariat avec l’auteur Luc Tartar avec la commande d’un texte L’Art du Voyage, commande singulière qui s’inscrit dans un projet innovant d’accompagnement des jeunes publics.

 

Les partenaires
Lieux culturels
. Centre André Malraux (Hazebrouck) :
Résidence d’implantation de la Compagnie sur les saisons 2018, 2019, 2020.
Lieu culturel qui accueillera les classes concernées du Nord et du Pas-de-Calais, lors d’une journée
rassemblant établissements scolaires, auteur et équipe artistique.
. Villa Marguerite Yourcenar (Saint-Jans-Cappel) :
Résidence d’écriture pour Luc Tartar (saison 2018-2019)
. Le Safran Scène conventionnée (Amiens) :
Lieu culturel dédié aux pratiques numériques, qui accueillera les classes concernées de l’Oise, de la Somme et de l’Aisne lors d’une journée rassemblant établissements scolaires, auteur et équipe artistique. Autour de M.O.E., le Safran mènera un projet spécifique d’artiste en résidence, sur les questions du numérique (saison 2019-2020).
Education nationale
. Rectorat d’Amiens et Rectorat de Lille :
Relais d’information auprès des établissements scolaires, les 2 rectorats rédigent un appel d’offre en collaboration avec la Compagnie, qui sera diffusé au 1er trimestre 2019. Ils prendront en charge les heures supplémentaires des professeurs référents sur M.O.E.
Mise en place de résidence d’artiste sur la saison 2020-2021.
. 7 Collèges et Lycées des Hauts-de-France
. 3 Lycées français à l’étranger (Budapest, Bucarest, Athènes)
Partenaires publics
. DRAC des Hauts-de-France
. Région Hauts-de-France :
aides spécifiques : Convention Institut français-Région Hauts-de-France et dispositif PEPS.
. Département du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Oise, de la Somme et de l’Aisne : aide au titre des ateliers artistiques dans les collèges.
. Instituts français d’Allemagne, de Roumanie et de Grèce : Les Instituts accueilleront le lycée concerné, l’auteur, l’équipe artistique lors d’une journée de rencontres et de restitution.
. Institut français :
aide spécifique : Convention Institut français – Région Hauts-de-France
 

brèves

Lire et dire le théâtre en famille(s), un projet mis en place par l'association Les Scènes Appartagées.

http://lire-et-dire.tumblr.com

https://www.facebook.com/lesscenesappartagees/

Un auteur à leur table, documentaire de Julie Berthier, en podcast sur France Culture.

https://www.franceculture.fr/emissions/lexperience/un-auteur-a-leur-table

« Deux parents, quatre enfants, trois dimanches de juin, à Marseille. Luc Tartar est auteur. Il ne connaît rien de la famille avant de pousser leur porte, grâce au théâtre Massalia, une valise de textes à la main. Je me suis invitée dans cette famille, avec cet auteur, dans cette bulle de lecture, dans cette bulle de culture. »

Julie Berthier

Les Etats Généraux des Ecrivaines et Ecrivains de théâtre.

Les 11, 12 et 13 juillet 2019 à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon.

Les Etats Généraux des écrivaines et écrivains de théâtre sur FB