luc tartar
En majuscules (2016)
mise à jour:

Editions Théâtrales Jeunesse (in Divers Cités - 14 pièces pour la pratique artistique en 5'55")

Un choeur d'adolescents refait le monde dans un escalier. Passe la vieille du quatrième, qui s'écroule dans leurs bras...


Un extrait :

 

Ma vie en majuscules ?

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Eh l’autre : un poète !
Ta vie meilleure. Ta vie rêvée. On fait un jeu. Chacun son tour on dit ce qu’on voudrait changer..
C’est con comme jeu.
Par exemple ta journée : tu changerais quoi ?
Moi mon réveil c’est pas de tout repos. Mon père entre direct à la fenêtre qu’il ouvre en grand quel que soit le temps rideaux volets ça fait un bruit je fais un bond chaque matin je fais un bond il passe à côté de moi Fais pas ta fiotte me lance un regard comme si j’avais pissé dans mon lit alors que c’est lui qui me lance un verre d’eau mon réveil c’est pas de tout repos Sors de ma chambre j’y dirai le jour où… Sors du couloir de la cuisine de l’entrée de la maison sors de ma vie. Foutu papa DEHORS !
Papa foutu dehors ?
Non. FOUTU PAPA : DEHORS !
Ça c’est de la majuscule !
Tu rigoles ? Les parents c’est sacré.
Sans eux on est foutu.
Alors là ça dépend. Y a des parents indignes.
C’est triste comme jeu.
Moi je suis pas foutu je suis footeux. Une balle au bout des pieds elle me colle sur le chemin de l’école elle me colle aux pieds aux genoux aux tibias et parfois même à la tête moi je veux dribbler les profs et surtout le prof de comptabilité passe repasse une-deux tête et hop dans la lucarne de ma vie GOAAAL dira le commentateur brésilien le jour où COUPE DU MONDE WE ARE THE WORLD WE ARE THE CHAMPIONS !
Eh ben ! Avec ta balle tu prends la grosse tête.
T’es jaloux. De mon avenir. De ma Lamborghini.
Moi je veux faire pareil.
Pareil ?
Pareil. Sauf la fin.
T’es une fille.
Et alors ? Footeuse.
Fouteuse de merde oui.
Rires.
Moi aussi la balle au bond au bout des pieds et sur le chemin de l’école elle me colle aux pieds aux genoux aux tibias et parfois même à la tête. Moi aussi je serai CHAMPIONNE et le jour où… ça fera plaisir de voir le stade se lever et applaudir les filles eh oui mon gars les filles sont des joueurs comme les autres et mon rêve est comme le tien sauf la fin : je te laisse la Lamborghini ça fait PLOUC.
C’est sanglant comme jeu.
Qui a dit fouteuse de merde ?
Moi je veux faire la peau de ma peur c’est ça que je veux changer : arrêter d’avoir peur de tout de rien du qu’en dira-t-on et du comment fait-on. Je veux pouvoir parler aux gens que je croise dans ma vie même à ceux que je ne connais pas. C’est quoi la vie de la vieille du quatrième ? Et celle de l’épicier du coin de la rue ? J’ai des yeux à quoi ça sert si je m’en sers pas je veux regarder ce qui se passe autour de moi et aller au-devant des gens. Pourquoi j’ose pas ? C’est ça que je veux changer. C’est quoi la vie du policier municipal ? Et celle du balayeur des rues ?
Et celle du prof de sport ?
Tu crois qu’il est PD ? Petit coup sur la tête. Aïeuh. Qu’est-ce que j’ai dit ?
La vieille du quatrième vous dit bonsoir. Merci de la laisser passer.
Madame vous jouez avec nous ?
A quoi jouez-vous ?
Un jeu débile.
Dire ce qu’on aimerait changer dans sa vie.
Tout un programme. Par quoi je commence ?

brèves

Hubert mon faux philodendron, commande de la compagnie Ariadne et du syndicat mixte de Bièvre-Valloire, sort chez Lansman Editeur, dans Jeunes Publics 6, livre qui a été offert aux 400 enfants participant au séjour Enfants à l'Honneur, organisé à Avignon par Scènes d'enfance - Assitej France et le Festival d'Avignon.

Roulez jeunesse ! (Lansman Editeur) sera mis en scène en décembre 2018 par Pascale Noé Adam au Théâtre des Capucins de Luxembourg, ainsi qu'aux théâtres de Dudelange et d'Esch-sur-Alzette (Luxembourg)

Roulez jeunesse ! au Théâtre des Capucins.

Un nouveau projet avec Eric Jean : commande d'écriture par le Théâtre Bluff (Montréal, Québec) et le Grand Bleu (Lille) sur le thème de L'Engagement.

http://www.bluff.qc.ca/creation/engage-titre-provisoire