luc tartar
Le jour où (2018)
mise à jour:

Le jour où

Une nouvelle écrite pour la revue Espace(s) n°16, Anecdotes et faits divers, la revue de création éditée par l'Observatoire de l'Espace, le laboratoire culturel du Centre National d'Etudes Spatiales.

 

un extrait :

En attendant, il y avait la station spatiale internationale et depuis six mois on suivait de près le séjour dans l’espace du français Thomas Pesquet. Macky nous racontait l’aventure par le menu, nous rapportait anecdotes et photos qu’il téléchargeait sur son smartphone. Son idole dans toutes les poses, dans toutes les tenues. Le portrait officiel de Thomas Pesquet, souriant dans sa combinaison blanche, le casque sous le bras, ainsi que les innombrables photos prises dans la station spatiale internationale. Thomas Pesquet joue du saxo. Thomas Pesquet mange des macarons. Thomas Pesquet, un ballon de rugby dans la main. Thomas Pesquet regarde un match de foot, fait de l’exercice, répond à une interview. Karl Lagerfeld en direct avec Thomas Pesquet. Karl Lagerfeld. Et puis un jour, une autre photo. Thomas Pesquet torse nu. Sexy, le gars. Macky, concentré devant la photo, un peu absent, comme s’il était tombé dedans. Sexy, le gars. Avais-je bien entendu ? Cette phrase, une lame. Dans mon cœur, dans mon ventre. Et encore maintenant, quand j’y pense.  

Il est marié, Thomas Pesquet ? Pourquoi, ça t’intéresse ? 2 juin 2017, j’étais en retard à notre rendez-vous, Mado et Macky tuaient le temps en m’attendant, assis côte à côte sous le chêne, partageant l’écran d’une tablette de l’époque. 2 juin 2017, retour de Thomas Pesquet sur terre, tous les trois on devait regarder l’atterrissage du Soyouz en direct et pour ça, on avait séché les cours. Pourquoi je suis arrivé en retard ? Je ne me souviens pas l’avoir fait exprès. Pourquoi je suis resté à l’écart ? Qu’est-ce que j’ai voulu surprendre, à les observer de loin, derrière un gros rocher ? Il t’intéresse, Thomas Pesquet ? a répété Macky, avec un demi-sourire. Mado ne s’est pas laissée démonter, Et toi ? a-t-elle rétorqué. Et comme Macky laissait un drôle de silence, sourire un peu crispé, elle a enchaîné On dirait bien que oui. Tu peux me le dire, tu sais. Et puis elle a continué : 39 ans, c’est vrai qu’il est pas mal. Regarde, quels beaux yeux ! Est-ce qu’il a voulu la faire taire, lui prouver quelque chose ou peut-être bien à lui-même, en tout cas, Macky s’est tourné vers Mado et d’un coup il l’a embrassée, comme ça, sans prévenir, en tenant d’une main sa tablette et en laissant son autre main en l’air, qui semblait hésiter, inoccupée, peut-être qu’il ne savait pas où la poser. Clac dans ma tête.

brèves
Les yeux d'Anna (Lansman Editeur) sera jouée au Théâtre 13 à Paris dans une mise en scène de Cécile Tournesol en janvier 2019. (Compagnie L'art mobile)

Adieu Bert (Lansman Editeur) sera jouée au Théâtre aux mains nues à Paris en janvier 2019 (compagnie de l'Espace Blanc, Cécile Givernet, Vincent Munsch)

Les Scènes Appartagées, une toute nouvelle association pour Lire et dire le théâtre en famille.

http://lire-et-dire.tumblr.com