www.luc-tartar.net

Estafette - Adieu Bert (éd. Lansman, 2005)

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bock d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

Sous-bocks d'Éric Nivault, série «Estafette-Adieu Bert»

+  BIBLIOGRAPHIE
ESTAFETTE — ADIEU BERT — (diptyque) théâtre

Editions Lansman, 2005

Estafette a été écrit en résidence d’écriture au Théâtre d’Arras, janvier-mars 2001.
Adieu Bert a été écrit en résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, septembre-octobre 2001. Bourse du CNL, aide à la création du Ministère de la Culture (DMDTS)

Un champ de bataille, devenu lieu du souvenir, et des galeries de mine désaffectées dans lesquelles errent des fantômes. Ces lieux de mémoire sont entretenus par un couple de vieux gardiens, Rose et "Gueule Cassée", soldat rescapé des combats qui cache ses blessures sous un casque de mobylette. Ici le temps s'est arrêté, à peine troublé par ces disparus qu'on appelle Antonin, William ou Bert, et dont les corps remontent du passé, laissant apparaître à fleur de terre une blague à tabac, une veste ensanglantée ou un mouchoir en dentelle… Un mouchoir… Voilà qui ramène Rose cinquante ans en arrière, au moment où le soldat Gus est fusillé sur ordre de l’état-major pour avoir reculé devant l’ennemi. Chut ! Les morts nous parlent. Qu’est-ce qu’ils ont à nous dire ?

« Pas de déchaînement, de cri, d’atrocité, pas d’analyse crue de la violence humaine. Estafette ne fait pas dans l’écorché ni dans l’héroïsme. La pièce met en scène avec grâce et délicatesse, les victimes du grand carnage. » Aux Nouvelles Ecritures Théâtrales.

La presse :
« Le passé tragique des tranchées de la grande guerre. Un texte magnifique d’où jaillissent dérision, humour et fatalité. Un texte contemporain à découvrir sans tarder. »
La République du Centre, Cyril Vailly.


+  lire un extrait de Estafette - Adieu Bert
+  La mise en scène de Gérald Dumont

 
@ contact |  © mentions légales
 |